L'espace entre le psy et le patient comme outil thérapeutique

Jeudi 26 octobre 2017

 

« L’entre » : l’espace entre le patient et le thérapeute, comme outil thérapeutique

 

 

Psychothérapeute depuis plus de trente ans, je me suis plus particulièrement intéressée aux maladies psychosomatiques, notamment celles liées à la dermatologie. J’ai pris conscience de l’importance de la relation patient / psychothérapeute et de son impact sur le patient.

 Être à l’écoute du patient, de ce qu’il nous dit, de la manière dont  il nous le dit est important, prendre en compte comment nous recevons ses propos l’est également.

Le patient a une réelle connaissance de sa maladie. Sa posture, ses mots, sa gestuelle sont souvent révélateurs. Mais, ce qui s’est révélé fondamental, c’est ce qui se vit dans l’écart entre le patient et le thérapeute crée par le cadre thérapeutique.

Ces « personnes-éponges » sans espace propre, se sont constituées au cours de la thérapie, un espace d’expression, un espace corporel, un espace où se permettre d’être, d’y être, de s’inscrire dans le présent, psychiquement et physiquement, de prendre corps.

Cet espace, cet « entre » crée entre le patient et le thérapeute a une action thérapeutique sur le sujet.

 

 

 

 

 

 

 

 

Retrouvez Psyderma sur les réseaux sociaux

Réagir

 
1 Début 2 Terminé